Mission, Vision & Objectifs

about-strategy

L’Initiative de la Charte de la Terre est constituée d’individus et de groupes qui travaille principalement de manière indépendante mais qui peuvent collaborer dans certaines occasions. Le Secrétariat de la Charte de la Terre Internationale agit alors comme le centre de contrôle de ce mouvement mondial.

Ci-dessous vous trouverez, les buts, les objectifs stratégiques et la stratégie de la Charte de la Terre Internationale.

Buts de l’Initiative de la Charte de la Terre :

  1. Accroître la sensibilisation à la Charte de la Terre à l’échelle internationale et promouvoir sa vision éthique inclusive.
  2. Chercher à faire reconnaître et soutenir la Charte de la Terre par des individus, des organisations et les Nations Unies.
  3. Promouvoir l’utilisation de la Charte de la Terre comme guide éthique et promouvoir la mise en application de ses principes auprès de la société civile, de secteur privé et des gouvernements.
  4. Encourager et appuyer l’utilisation de la Charte de la Terre dans les écoles, les universités, les communautés religieuses, les communautés locales et de nombreux autres secteurs.
  5. Faire reconnaître la Charte de la Terre comme un document de « soft law » et promouvoir son utilisation en tant que tel.

Objectifs stratégiques:

  • Promouvoir le développement d’un réseau global de partisans et d’activistes de la Charte de la Terre en collaborant avec des conseillers, des affiliés et des organisations partenaires.
  • Créer du matériel de communication et d’éducation de haute qualité et le diffuser à différents groupes cible pour atteindre des millions de personnes.
  • Traduire le matériel clé de la Charte de la Terre dans les principales langues du monde.
  • Créer des sites internet de la Charte de la Terre dans autant de langues que possible en s’associant à des personnes et des organisations clés.
  • Promouvoir la Vision de la Charte de la Terre lors d’importants événements aux niveaux local et international et amener individus et organisations à l’appliquer dans leurs domaines d’activité.
  • Créer un lien entre la Charte de la Terre et les initiatives et processus internationaux important, de telle sorte que son essence guide les efforts visant à résoudre les défis les plus urgents, tels que le changement climatique, la perte de la biodiversité, la sécurité alimentaire et la résolution de conflits.
  • Proposer des programmes de formation pour faciliter la compréhension et l’application de la Charte de la Terre dans différents secteurs.
  • Fournir des instruments et des conseils aux organisations, entreprises et communautés qui utilisent la Charte de la Terre afin d’évaluer les progrès atteints en matière de développement durable.

Le Secrétariat de la CTI et le Centre d’Education

Le Secrétariat et le Centre d’Education de la Charte de la Terre Internationale se concentrent sur la vision de la Charte de la Terre et utilisent le document comme un point de référence dans la poursuite du « bien commun » et les décisions éthiques dans tous les domaines de l’activité humaine.

Les principaux services fournis par le Secrétariat de la Charte de la Terre Internationale se limitent à la gestion du site international et à la préparation de matériel et de ressources de base. Son principal travail consiste à partager l’information au travers du site internet et des médias sociaux et de faciliter la mise en place de rassemblement online, de forums et de séminaire permettant d’étendre la portée de la Charte de la Terre. En outre, le Secrétariat cherche à introduire la Charte de la Terre dans les établissements scolaires au travers de son Centre d’Education.

Les principaux domaines d’activité du Secrétariat de la Charte de la Terre Internationale sont donc les suivants :

  • Facilitation et gestion de réseau
  • Education et développement des capacités
  • Dialogue : création de synergies

L’Initiative de la Charte de la Terre

Stratégie de Décentralisation

« Politique de Décentralisation pour une Croissance Progressive » est le nom donné à une série de directives et de décisions politiques prises lors de la troisième réunion du Conseil de la Charte de la Terre Internationale, en 2007. L’objectif de cette stratégie de décentralisation est de favoriser l’expansion massive de l’Initiative de la Charte de la Terre sans en étendre l’administration centrale, et de permettre la multiplication et le développement d’initiatives indépendantes.

En soutien à cette nouvelle stratégie, un plan d’action ainsi qu’une série de lignes directrices ont été élaborés et publiés sur le site de la Charte de la Terre Internationale. Ces dernières permettent à toute personne, organisation ou communauté de faire un usage approprié de la Charte de la Terre en fonction de ses capacités et de ses opportunités.

  • Lignes directrices pour l’action en vue d’une expansion décentralisée de l’Initiative de la Charte de la Terre.
  • Comment prendre part au Mouvement de la Charte de la Terre.

L’adoption de cette politique de décentralisation, qui encourage la création de groupes de travail indépendants ainsi que la création d’actions autonomes, repose sur l’idée que l’Initiative de la Charte de la Terre n’est pas conçue comme une Organisation Non Gouvernementale conventionnelle. En effet, il ne serait pas possible, pour l’Initiative de la Charte de la Terre, d’étendre son influence et de remplir sa mission si elle était conçue comme une organisation conventionnelle au sein de laquelle toutes les activités sont dirigées et contrôlées par une seule organisation centrale.

Par conséquent, l’Initiative de la Charte de la Terre fonctionne comme un réseau constitué de milliers de personnes et d’organisations qui agissent le plus souvent de manière indépendante et se servent des politiques et stratégies établies par le Conseil et le Secrétariat de la CTI pour guider leurs actions.

La plupart des groupes de travail indépendant engagés dans l’implantation de projets dédiés à la Charte de la Terre ou au développement du réseau travaillent dans les domaines suivants :

  • Arts
  • Secteur privé
  • Communication et Médias
  • Éducation
  • Communautés et gouvernements locaux
  • Religion
  • Gouvernance, Droit International et Nations Unies
  • Jeunesse

Si ces huit domaines d’activité ont été retenus, c’est parce qu’ils permettent une utilisation concrète de la Charte de la Terre et qu’ils offrent des opportunités majeures dans la transition vers un mode de vie plus durable. En effet, la plupart de ces domaines offrent déjà un nombre d’activités et de projets prometteurs pouvant servir de base aux différents groupes de travail.