Secrétariat

IMG_0010

Le Secrétariat de la Charte de la Terre International, basé à l’Université pour la Paix des Nations Unies, au Costa Rica, s’efforce de promouvoir la Mission, la Vision, les stratégies et les politiques adoptées par le Conseil de la Charte de la Terre International. Il apporte son soutien au travail du Conseil, l’assiste dans la planification stratégique et coordonne de nombreuses activités de l’Initiative de la Charte de la Terre. Le Secrétariat travail avec beaucoup d’efforts pour introduire la Charte de la Terre dans les domaines de l’éducation, de la jeunesse, du secteur privé et de la religion. De plus, il gère les communications avec l’ensemble du réseau de la Charte de la Terre et promeut l’usage de la Charte de la Terre comme document international de «soft law».

L’équipe du Secrétariat de la Charte de la Terre International

Mirian Vilela

Mirian new photo 2017 for websiteMirian est la directrice exécutive du Secrétariat de la Charte de la Terre Internationale et du Centre d’Éducation pour le Développement Durable à l’Université pour la Paix. Elle travaille pour l’Initiative de la Charte de la Terre depuis le début des années 1996 et a, depuis, animé de nombreux ateliers et séminaires internationaux sur les valeurs et les principes de la durabilité. Mirian coordonne également la Chaire de l’Éducation au Développement Durable de l’UNESCO avec la Charte de la Terre et fait partie du groupe d’experts de l’UNESCO pour la Décennie de l’Éducation en vue d’un Développement Durable (DEDD).

Avant de travailler pour le Secrétariat de la Charte de la Terre Internationale, Mirian a travaillé pendant deux ans pour la Conférence des Nations Unies sur l’Environnement et le développement (CNUED), année durant lesquelles elle a participé à la préparation du Sommet de la Terre des Nations Unies de 1992, et pendant un an pour la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED).

Brésilienne d’origine, Mirian s’est établie à Genève, en Suisse, avant de venir s’installer au Costa Rica en 1993. Elle possède une Licence en commerce international ainsi qu’un Master en administration publique de la Harvard Kennedy School of Government, pour laquelle elle a obtenu la bourse Edward Mason.

Alicia Jimenez

Alicia nueva foto 2017 - for websiteAlicia a rejoint le Secrétariat de la Charte de la Terre Internationale en 2006, et est en charge de la promotion de la Charte de la Terre en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique principalement. Elle est également représentante nationale de la Commission sur l’Education et la Communication de l’IUCN au Costa Rica et s’implique dans les projets d’éducation pour le développement durable mis en place par le secrétariat.

Alicia travaille dans le domaine de la conservation et du développement durable depuis 1998. Après avoir obtenu son diplôme en biologie à l’Université du Costa Rica, elle a travaillé plusieurs années pour le Bureau Régional Mésoamérique de l’UICN, puis a lancé une coopérative de services professionnels, Coopesolidar, basée à San José au Costa Rica. Alicia a également travaillé pour l’Université Nationale du Costa Rica et s’est investie dans des projets de conservation des communautés et d’éducation à l’environnement, au Costa Rica et dans d’autres pays d’Amérique Centrale. Costaricienne d’origine, Alicia possède un Master en Développement des Ressources de l’Université d’État du Michigan.

Christine Lacayo

Christine photo staff page 2017 - for websiteChristine est la coordinatrice des projets des jeunes de la Charte de la Terre Internationale et est originaire des États-Unis et du Costa Rica. Elle détient un B.S. en relations internationales et en italien de l’Université de l’État de la Floride et une maîtrise en gestion environnementale et développement durable de l’Université St. Edward à Austin, TX et de l’Université catholique de l’Ouest à Angers, en France. Christine a déjà travaillé avec des projets de changement climatique liés aux questions de genre pour le Bureau mondial de genre de l’UICN. Elle a travaillé pour le Conseil de Rachel Carson en tant que Consultante en communication et a travaillé largement avec des projets de communication et du développement durable à Austin dans son université et en Italie avec Worldrise, une organisation dédiée à l’éducation des communautés sur la conservation marine. Christine est passionnée par l’utilisation de médias visuels pour sensibiliser les gens aux problèmes environnementaux.

Irma Verhoeven

Irma website 2Irma est responsable du développement des programmes et des partenariats au Secrétariat de le CT. Entre 2008 et 2017, elle a travaillée comme enseignante, coach et éducatrice: spécialiste des relations homme-nature, du développement durable, de l’enseignement des compétences pédagogiques et de la communication, de la planification et de l’organisation au Helicon College aux Pays-Bas. Parallèlement à cela, elle a travaillée chez World of Walas depuis 1998 en tant que chef de projet, cofondatrice et conseillère pédagogique avec un accent particulier sur les projets internationaux sur le développement urbain durable et le développement communautaire. Elle a également travaillé à Dudoc Vancouver, Canada et au Dolfinarium Harderwijk comme développeur de programmes et à Ivio Wereldschool en développant du matériel pédagogique pour l’apprentissage en ligne et a été coaching à distance d’étudiants expatriés. Irma est hollandaise et elle est professeur de sciences au lycée de formation.

Amanda Bennett

Amanda est assistante de projet au Secrétariat de la Charte de la Terre Internationale et Centre d’Education pour le Développement Durable au sein de l’Université pour la Paix. Elle est née à Guanacaste, au Costa Rica, et a grandi en Caroline du Sud, aux Etats-Unis. Elle possède une licence en Psychologie Expérimentale de l’Université de Caroline du Sud, et un master en Politiques Publiques de l’Université du Maryland. Pendant ses études dans le Maryland, Amanda a effectué un stage au Centre National pour le Logement Décent et au sein du Projet ‘Fundred Dollar Bill’. Après l’obtention de son diplôme, elle est retournée vivre au Costa Rica et a enseigné l’anglais à San Pedro durant six mois, puis à Cusco au Pérou. Amanda apprécie d’être de retour dans son pays natal, le Costa Rica, et de pouvoir visiter ses parcs nationaux, villes et plages.