News

La Charte de la Terre en action chez World of Walas

Août 2018 fut un mois particulier pour World of Walas aux Pays-Bas. Leur parc solaire CarbonBlue a été officiellement inauguré. Ce projet est un exemple de la mise en pratique des valeurs de la Charte de la Terre au sein du secteur privé. En lisant cet article, vous reconnaitrez les principes de la Charte de la Terre sur la protection écologique, l’éradication de la pauvreté et le développement économique équitable.
L’entreprise internationale World of Walas, s’intéresse au développement urbain soutenable en s’appuyant sur les valeurs et les principes de la Charte de la Terre. Son directeur Gerben van Straaten, ami et fervent soutien de la Charte de la Terre depuis son lancement en 2000, est aussi l’auteur du Manifeste Urbain de la Charte de la Terre.

carbonblue_topview

L’équipe de Walas était soucieuse de sa consommation électrique pour le complexe Carbon6, un de leurs projets dans la ville d’Heelen, aux Pays-Bas. Ils ont profité du vaste parking pour développer le projet CarbonBlue Urban Solar et ont ainsi trouvé une solution pour réduire leur facture d’électricité et leur dépendance au réseau, tout en offrant une transition vers une production d’énergie verte.
Le parking sera utilisé par la communauté locale et répondra à la demande des voyageurs qui fréquentent la station de train la plus proche. Alors que cet espace de parking ne pouvait être réduit, les panneaux solaires apposés sur son toit permettent d’optimiser l’espace utilisé et produisent de la lumière, capturent l’eau de pluie, nettoient l’eau et l’air des environs, créent des emplois (des emplois pour les personnes dans le besoin ou qui ont des contraintes professionnelles) et offrent un refuge vert pour la communauté.

parkeerdek-CarbonBlue-Carbon6-en-Dudoc-Parkstad-waar-innovatie-samenkomt-960x480Le parc solaire CarbonBlue fournira de l’énergie solaire (avec une production estimée à 900 000 kWh chaque année) pour le bâtiment, mais aussi via des stations de recharge, pour les véhicules électriques, répondant à 35% de la demande en énergie du complexe Carbon6.
L’investissement total de 2.7 millions d’euros sera rentable à partir de 6 années d’utilisation, et permettra d’insérer un autre projet de lave-auto et stockage d’énergie pour finaliser le projet initial. Ce projet est le résultat d’une collaboration étroite entre les Pays-Bas, l’Allemagne, le Nigeria, l’Autriche et le Canada.