France

A Toulouse en 1999, l’Initiative de la Charte de la Terre a inspiré Josiane Troillet et Telia Djamila à créer un comité de soutien de la Charte de la Terre et à travailler localement avec le document. Suite à son étude sur la relation entre une vision du monde solidaire et responsable et les principes de la Charte de la Terre, le comité a organisé de nombreux ateliers d’art destinés aux enfants des écoles locales. Josiane Troillet et Telia Djamila ont par la suite créé l’organisation française « Actions Pour une Charte de la Terre »

Dès 2003, Actions pour Une Charte de la Terre a animé plusieurs ateliers dans différentes écoles de France en se servant de la Charte de la Terre comme d’un instrument pédagogique. Organisé pour les enfants des écoles primaires, ces ateliers d’apprentissage avaient comme thème : « Je vais faire quelque chose pour ma planète ».

En 2014, l’ONG « Common Good Forum », basée à Paris, a commencé à collaborer avec la Charte de la Terre Internationale. Un article écrit par un membre du staff de la Charte de la Terre Internationale a ainsi été publié dans le magazine « Birdge-Builder », édité par l’organisation française. Par ailleurs, l’ancien Champion National de Cyclisme, Aurélien Passeron, a lancé un appel à la création d’une équipe de cyclisme éthique fondée sur les principes de la Charte de la Terre, avec l’intention de la nommer après la Charte de la Terre et d’utiliser son sport pour promouvoir la vision de durabilité véhiculée par la Charte.

Suivez ce lien pour voir une vidéo https://youtu.be/MrZu9XIATU0.

Toujours en 2014, Josianne Troillet s’est servie de la Charte de la Terre pour créer différentes unités d’apprentissage pour les trois écoles secondaires où elle travaille à Toulouse. Fondées sur les quatre piliers de la Charte de la Terre, ces unités présentent différents leaders pour chacun des domaines liés à la Charte de la Terre. Elle a, par exemple, utilisée l’unité appelée « Wangari Maathai » pour parler du pilier sur la démocratie, la non-violence et la paix. Josianne Troillet a également utilisé la Charte de la Terre, en combinaison avec la Charte de Jacques Chirac pour l’environnement, pour mener des discussions sur le droit français.

Affiliés


Partager des actions positives

Téléchargez notre nouvelle application et rejoignez les gens qui mènent et mappent toutes les actions et toutes les solutions qui contribuent aux objectifs de développement durable.