Italie

La Charte de la Terre s’est fait connaître en Italie bien avant son lancement officiel en 2000, grâce aux diverses conférences de rédaction qui s’y sont déroulées et au rôle actif des italiens dans la promotion de la Charte de la Terre.

En 2000, Pro Natura, la Fédération Nationale Italienne pour la Nature, a lancé une campagne de diffusion de la Charte de la Terre à l’échelle nationale. Dix conférences ont ainsi été organisées dans diverses villes italiennes afin de présenter la Charte et promouvoir le site de la Charte de la Terre Italie. Pro Natura, avec le soutien du Ministère de l’environnement, a également développé un CD-ROM contenant des informations sur la Charte de la Terre. Ce dernier a été largement distribué dans les écoles du pays.

En juin 2003, une réunion de la Charte de la Terre Internationale en Action, parrainé par le Centre pour le Respect de la Vie et de l’Environnement et la ville d’Urbino, a rassemblé les principaux partenaires de la Charte de la Terre et abouti à l’élaboration d’un plan d’action de deux ans. Cette même année et sous l’impulsion du maire, la ville d’Urbino a officiellement approuvée la Charte de la Terre.

2013 a été une année riche en événements en Italie. Parmi les nombreuses activités, Green Cross Italie, un affilié de la Charte de la Terre Internationale, a organisé, pour la 21ème fois, son concours jeunesse de la Charte de la Terre. Co-organisée avec le Ministère Italien de l’Education, cette initiative d’éducation environnementale a comme objectifs d’enseigner et d’inspirer les jeunes à devenir des super-héros de l’environnement et à trouver des solutions aux problèmes de notre Terre. Le thème du concours de 2013 portait sur une des problématiques les plus importante auxquelles est confrontée l’humanité : l’eau.

En 2014, le Comité Italien de la Charte de la Terre (Comitato Italiano della Carta Terra) a lancé une campagne de diffusion de la Charte de la Terre à l’échelle nationale. Grâce au parrainage de COBAT – Consorzio Nazionale Raccolta Riciclo, certains membres du comité ont pu donner des conférences dans les écoles et les universités du pays et distribuer plusieurs milliers de CD ROM « Carta della Terra ». Ce dernier contient une vidéo sur la Charte de la Terre ainsi que de nombreux documents pertinents, articles et photos permettant aux élèves des écoles primaires et secondaires de découvrir l’histoire de la Charte de la Terre et ses principes. En fonction des sponsors, le Comité Italien fait faire chaque année entre 5’000 et 10’000 CR ROMs.

En outre, l’Association Terra nel Cuore, un affilié de la Charte de la Terre dans ce pays, a invité plus de 250 étudiants à se réunir pour le Jour de la Terre et organiser deux sessions de formation pour les enseignants sur l’utilisation de la Charte de la Terre comme outil pédagogique. De son côté, le Centro per la Pace Onlus a lancé un projet scolaire Charte de la Terre d’un an dans cinq écoles. Le programme a été très bien accueilli et a concerné près de 100 élèves de sept classes différentes.

En 2010, l’Italie a participé à la CE + 10 de plusieurs manières : 1) en proposant une conférence à Fano, Urbino et 2) en publiant un article sur le CE + 10, rédigé par Corrado Maria Daclon de Pro Natura, dans le magazine COBAT (Consorzio Nazionale Raccolta Riciclo). Retrouvez l’article, pages 24 à 27.

En novembre 2007, la Fondation Cogeme Onlus, a organisé un événement international, à Castegnato, dans le but de présenter le modèle éducatif et la sagesse des peuples autochtones américains et de promouvoir la Charte de la Terre comme outil éducatif. L’année suivante, la Fondation a organisé une seconde convention, intitulée « la guérison de la Terre : la sagesse de la nature et des collectivités durables », lors de laquelle plus de 200 participants ont été invité à réfléchir sur le concept de durabilité et le potentiel éducatif de la Charte de la Terre.

Partager des actions positives

Téléchargez notre nouvelle application et rejoignez les gens mènent des actions et participe à trouver des solutions qui contribuent aux Objectifs de Développement Durable.