Japon

En juin 1999, à la demande de M. Gorbatchev, Green Cross Japon (GCJ) a organisé une réunion pour discuter des principes de la Charte de la Terre avec les principaux acteurs du développement durable au Japon. L’output de cette réunion a été envoyé au Secrétariat International de la Charte de la Terre et pris en compte lors du processus de rédaction de la Charte.

En 2000, Mme Wakako Hironka, membre de la Chambre des Conseillers et du Conseil de la Charte de la Terre Internationale, a mis en place le Secrétariat de la Charte de la Terre au Japon. La même année, la Charte a été traduite en japonais, imprimée puis largement distribuée. Plus tard, la Charte de la Terre Japon a été renommée Comité de la Charte de la Terre Asie-Pacifique & Japon. Le comité a beaucoup contribué à promouvoir la Charte de la Terre au travers de matériel éducatif (en japonais et en anglais) et d’un site internet. Le comité a également encouragé le Gouvernement Japonais à augmenter son aide au développement des pays en voie de développement. L’Ambassade du Japon au Costa Rica a ainsi contribué au financement de matériel éducatif développé par le Secrétariat International de la Charte de la Terre.

Le 28 novembre 2001, la Commission de la Charte de la Terre Japon s’est organisée autour d’un événement majeur : The Global Environment Action Conference (GEA). Cette dernière a réunis plusieurs invités de marque, dont Mr. Tsutomu Hata, ancien Premier Ministre du Japon, Prof. Hans Van Ginkel, ancien recteur de l’Université des Nations Unies et Prof. Hiroyuki Yoshikawa, ancien président du Conseil des Sciences du Japon. Entre les ONG, les entreprises, les journalistes, les universitaires et les politiques, près d’une centaine de personnes ont assisté à cette réunion inaugurale.

En 2014, en parallèle à la Conférence Mondiale de l’UNESCO sur l’Education au Développement Durable qui s’est tenue à Nagoya, Le Comité de la Charte de la Terre Japon a lancé la Charte de la Terre Manga. Illustrée par le célèbre dessinateur de manga M. Norio Yamanoi, Cette Charte de la Terre Manga présente les principaux enjeux liés au développement durable d’une manière facile à comprendre pour un large public.

Retrouvez cette publication ici.


Depuis 2005, le Comité Charte de la Terre Asie-Pacifique & Japon à été très active dans l’organisation d’évènements Charte de la Terre, parmi lesquels on retrouve diverses conférences, colloques et spectacles culturels. Suivez ce lien pour un résumé des activités organisées et planifiées entre 2005 et 2012.

En 2005, le « UN Classic Live » a produit une comédie musicale sur l’environnement appelée « Notre forêt est en vie – Part III : notre Charte de la Terre » et a donné des représentations dans tous le japon ainsi qu’à l’étranger, y compris au siège de l’ONU à New York et à Genève.

En octobre 2003, la Princesse Basma, Wakako Hironaka et Steven Rockefeller, commissaires de la Charte de la Terre, ainsi que d’autres supporter de la Charte de la Terre ont assisté à la Conférence GEA pour un Avenir Durable. Les conférenciers ont exhorté la société japonaise à embrasser la Charte de la Terre et à l’utiliser comme un outil de référence et d’éducation. Parmi les recommandations adoptées à la fin de la conférence, on en retrouve une sur la Charte de la Terre : « Les partenaires de la promotion de la Décennie des Nations Unies sur l’Education au Développement Durable devraient envisager la création d’un cadre éthique du développement durable. Les principes directeurs de la Charte de la Terre devraient se refléter dans le matériel d’apprentissage utilisé pour promouvoir le développement durable, y compris ceux du système scolaire. »

Entre 2001 et 2002, une série de séminaires sur la Charte de la Terre ont été organisé à Osaka par le groupe Soka Gakkai International (SGI). Ceux-ci ont notamment accueilli des conférenciers tels que M. Maximo Kalaw, directeur général du Conseil de la Terre et M. Eijchi Yamashita, vice ministre de l’Environnement. En 2002, en collaboration avec le Secrétariat International de la Charte de la Terre, le SGI a créé une exposition Charte de la Terre intitulé « Graines du Changement: La Charte de la Terre et le potentiel humain ». Initialement lancée lors du Sommet Mondial sur le Développement Durable de Johannesburg, l’exposition a été traduite en 11 langues.

Affiliés


  • Soka Gakkai International - Japan
  • janderson@sgi.gr.jp

  • IMADR
  • yhara@imadr.org

  • The Okinawa Ocean Culture & Environment Action Network
  • edo@okinawaocean.org
  • http://www.okinawaocean.org

  • Learnology International
  • learnology@wafoo.ne.jp

  • PEACE Ashram
  • tamhosoe@nifty.com

  • Global Environmental Action - GEA
  • gea@gea.or.jp

  • Institute for Global Environmental Strategies- IGE
  • morishima@iges.or.jp

  • Global Development Research Center
  • hsrinivas@gdrc.org

  • Institute of Advance Studies - United Nations Univ
  • k_suzuki@ias.unu.edu

  • Center for Sustainability, IGES
  • takeuchi@iges.or.jp

  • H.E.A.L. (Heal Earth And Life)
  • shamanziggy@yahoo.com

  • Soka Gakkai International
  • pr-rie@sgi.gr.jp

  • United Nations Students Association of Japan

  • United Nations University (UNU)

  • Science Council of Asia

  • NTT Group, its 139 companies and 230,000 members

  • OISCA and its 10,000 members
  • oisca@oisca.org

  • Transcend Art and Peace Network

  • Kingston University

  • Green Cross Japan Foundation
  • gcj@eo.gcj.or.jp

  • Soka University Peace Research Institute

  • World Government Institute

  • SGI
  • n-asai@soka.jp

  • Imagine if...Productions
  • imagine2033esd@icloud.com

  • World O.C.E.A.N. (Ocean Culture & Education Action Network)
  • chiefnavi@gmail.com

  • Partager des actions positives

    Téléchargez notre nouvelle application et rejoignez les gens qui mènent et mappent toutes les actions et toutes les solutions qui contribuent aux objectifs de développement durable.