Nouvelle Zélande

Le Centre Néozélandais du Droit de l’Environnement de l’Université d’Auckland (NZCEL) à jouer le rôle de coordinateur lors de la campagne nationale de la Charte de la Terre en Nouvelle Zélande, en 1999.

En février 2000, la Fondation Tindall a octroyé une subvention à l’NZCEL pour aider à la mise en place d’une campagne nationale de la Charte de la Terre. Deux mois plus tard, un groupe de coordination a été chargé d’établir le Comité National de la Charte de la Terre. Ce dernier a, depuis, entrepris de nombreuses activités, dont la création d’un site internet de la Charte de la Terre Nouvelle Zélande.

Par ailleurs, Klaus Bosselman et Prue Taylor, deux membres du corps professoral de l’NZCEL, ont utilisé la Charte de la Terre pendant de nombreuses années et en on fait la promotion au sein du Comité National. Ils ont également écrit plusieurs livres et articles sur la Charte de la Terre et ont utilisés le document dans leurs classes du premier et deuxième cycle de la Faculté de Droit et de l’Ecole d’Architecture et de Planification.

En 2002, SGI-Nouvelle Zélande a organisé une série de réunions Charte de la Terre afin de discuter des principes évoqués par le document.

La Congrégation Aotearoa des Sœurs Dominicaines de Nouvelle Zélande a ouvert un centre d’éducation pour les communautés de Korimako. Dès 2001, le centre a développé un programme d’éducation sur le Développement Durable qui utilise la Charte de la Terre.

Partager des actions positives

Téléchargez notre nouvelle application et rejoignez les gens mènent des actions et participe à trouver des solutions qui contribuent aux Objectifs de Développement Durable.