Sierra Leone

Après la guerre civile des années 1990, la jeunesse du Sierra Leone a activement promu la Charte de la Terre comme une guide pour une culture de la paix. Depuis 2003, un total de dix groupes de jeune de la Charte de la Terre ont été créés dans les zones suivantes : Freetown (4), Bo (2), Kono (2) et Makeni (2). En 2007, le groupe appelé ECYG-Sierra Leone a profiter d’une activité organisée dans la ville de Freetown pour présenter la Charte de la Terre à près de 350 participants. ECYG-Sierra Leona a par ailleurs collaboré avec de nombreux groupes de jeunes et organisations au service des jeunes comme par exemple le Forum de la Jeunesse Indépendante (IYF), qui rassemble plus de 200 organisations de jeunes à l’échelles nationale, ainsi que le « National Multipurpose Cooperative Society » (NYMCOS) ou encore PeaceLinks Sierra Leona.

Mme Zainab Bangura, partisane importante de l’Initiative de la Charte de la Terre, a travaillé comme membre du Conseil de la Charte de la Terre Internationale et a beaucoup milité pour la paix et la démocratie dans son pays. Ancienne ministre des Affaires étrangères, elle travaille désormais comme Représentante spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies.

L’affilié de la Charte de la Terre en Sierra Leone, Education pour Tous, a beaucoup utilisé la Charte dans ses programmes d’éducations. Suite à l’épidémie d’Ebola, qui les a forcés à suspendre toutes leurs actions au cours de l’année 2014, l’organisation a annoncé avoir bon espoir de pouvoir redémarrer en 2015, une fois la situation sous contrôle.

Partager des actions positives

Téléchargez notre nouvelle application et rejoignez les gens qui mènent et mappent toutes les actions et toutes les solutions qui contribuent aux objectifs de développement durable.