Thaïlande

En 1999, le Programme d’action Grassroots de l’Institut Thaïlandais de l’Environnement (TEI) a permis de catalyser le dialogue entre différentes parties prenantes sur le sens de la charte de la Terre pour les communautés, les municipalités et d’autres groupes en Thaïlande et a apporter de nombreux feedbacks au processus de rédaction de la Charte de la Terre. L’initiative Thaï est axée sur l’idée que la Charte de la Terre est un moyen de soutenir à la fois l’Agenda 21 et l’Agenda 21 local.

En janvier 2000, grâce à la collaboration entre la Thai Society of Value Creation et la Société Japonaise de Bouddhisme, une consultation nationale de la Charte de la Terre a pu être organisée. De son côté, le TEI a traduit la Charte de la Terre et favorisé sa diffusion par le biais de divers évènements et réseaux. En juin 2000, la Charte a été présentée dans plusieurs évènements, dont le Congrès International sur l’Éthique de l’Environnement et de l’Éducation, ainsi que dans diverses émissions de radio.

En Février 2001, l’Institut Rjabat Phranakhon et le TEI ont organisé un colloque sur la Charte de la Terre à Bangkok. Ce dernier a réuni un groupe d’experts et de leaders dans le domaine du développement durable très diversifié. En mai de la même année s’est tenue la 8ème Conférence de la Journée du Vesak des Nations Unies à Bangkok. La Journée du Vesak est une fête importante dans la tradition bouddhiste et marque l’occasion de discuter du rôle du bouddhisme international dans les problématiques mondiales importantes, dont le développement durable. Au cours de l’un des ateliers axés sur «la préservation de l’environnement et la restauration », le Dr Colin Soskolne, professeur d’épidémiologie à l’Université de l’Alberta (Edmonton, Canada), a présenté un document sur « La Charte de la Terre pour le développement communautaire durable dans une perspective des vertus bouddhistes vertus ».

En 2004, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) a tenu son 3ème Congrès Mondial à Bangkok. Au cours de ce dernier, une résolution en faveur de la Charte de la Terre a été adoptée (Res 3.022, 2004). La résolution recommande l’utilisation de la Charte dans l’élaboration des politiques et des programmes de l’UICN.

Partager des actions positives

Téléchargez notre nouvelle application et rejoignez les gens mènent des actions et participe à trouver des solutions qui contribuent aux Objectifs de Développement Durable.